L’écosystème de l’innovation expliqué

Granstrand et Holgersson définissent un écosystème d’innovation comme « un ensemble évolutif de sujets, d’activités et d’outils, d’institutions et de relations pertinentes pour la performance innovante d’un sujet ou d’un ensemble de sujets ».

Ce qui ressort clairement de cette définition concise, c’est qu’un écosystème d’innovation est un concept complexe : il implique non seulement une entreprise ou une activité unique mais un système de relations entre sujets et entités, dont le résultat n’est pas un produit unique, mais toute une activité.

Cela devrait être évident quand on pense à la définition d’un système, qui n’est pas seulement un ensemble de composants, mais aussi l’ensemble des relations entre ces composants.

Mais pour comprendre ce qu’est un écosystème d’innovation, il faut se focaliser sur le concept d’innovation et le distinguer du concept d’invention.

 

Innovation vs invention

Premièrement, alors que l’invention fait référence à un seul produit ou service, l’innovation est un processus. Pensez à l’iPod : l’objet  » lecteur MP3  » n’a pas été inventé par Apple. Apple a introduit l’innovation ; c’est le système de valeurs qui était véhiculé par les iPods (Apple music, Itunes, etc.). Autrement dit, l’innovation n’aboutit pas à quelque chose de tangible (un produit) mais à quelque chose de plus évanescent (une nouvelle façon de faire quelque chose, une activité) et est toujours le résultat d’un processus.

Les inventions sont des individualités (lorsque vous inventez quelque chose, ce que vous produisez est immédiatement un prototype) contenant l’innovation que vous souhaitez mettre à l’échelle.

Vous ne pouvez pas dire que vous avez innové lorsque vous produisez une seule unité de quelque chose. À ce moment-là, ce qui est fait, c’est de chercher un moyen de reproduire l’invention ou le procédé à grande échelle et de le distribuer aux clients.

Le processus de reproduction de l’invention est au cœur d’un écosystème d’innovation. Une innovation est aussi quelque chose qui, contrairement à une invention, doit continuer à avoir un effet et à produire de la valeur au fil des ans.

 

L’innovation en tant que système

Un système peut généralement être défini comme un ensemble de composants et un ensemble de relations entre ces composants.

Un système dynamique transforme les intrants en résultats à travers les activités qui proviennent de ces composants ou sujets dans leur interaction avec l’environnement.

Lorsque nous parlons d’« écosystème », nous pensons immédiatement à une forêt, ou à une sorte d’environnement naturel où différentes formes de vie interagissent pour trouver leur moyen de subsistance.

En fait, le concept d’écosystème est plus sophistiqué et fait référence à la connexion de sous-systèmes, vivants ou non, et à leur interaction en tant que sous-systèmes, à travers des cycles nutritionnels et des flux énergétiques.

Ainsi, lorsque nous considérons un écosystème, l’élément le plus important de ce concept est celui de l’interaction : l’interaction et les relations entre les composants des écosystèmes.

En considérant l’innovation comme un système, nous considérons non seulement le résultat (l’innovation) mais l’ensemble du contexte qui permet d’atteindre ce résultat.

Dans cette façon de penser, l’innovation produit de la valeur et ce résultat est obtenu grâce à un processus constant rendu possible uniquement grâce à l’écosystème dont elle est issue.

 

L’écosystème de l’innovation

Nous avons défini l’innovation comme un processus par lequel quelque chose de nouveau, quelque chose qui représente une valeur, est produit.

Un écosystème est un système dynamique au sein duquel différentes composantes (acteurs) interagissent (en compétition ou en collaboration) dans le cadre d’un environnement et de manière durable.

Par conséquent, un écosystème d’innovation est un système qui produit de l’innovation de manière renouvelable et durable grâce à l’interaction de ses éléments.

C’est l’ensemble des sujets, des activités et des outils, ainsi que leurs relations, qui rendent l’innovation possible pour un acteur ou un ensemble d’acteurs.

Pour rendre le concept plus clair, réfléchissons à la stratégie d’Apple avec l’iPod puis avec l’iPhone.

Apple ne contrôlait pas le marché uniquement avec ses propres appareils : tout en contrôlant de manière rigide le matériel, il a réussi à construire tout un écosystème de fournisseurs de contenus et d’applications, avec un mélange équilibré de concurrence et de collaboration entre les différents acteurs et dans cette production de valeur pour tous les éléments.

Un écosystème d’innovation, dans cette perspective, est un système qui produit de la valeur par une innovation constante pour tous ses acteurs (qui peuvent être des instituts de recherche, des incubateurs, des investisseurs, le gouvernement, des entreprises et organisations, des professionnels, etc.).

Inscrivez-vous à notre newsletter

Restez informé des dernières nouvelles